1 août 2014

Fin 2013, plus de 30 millions de Français disposaient d’un dossier pharmaceutique. « Cette année 2013 a marqué un tournant pour le Dossier Pharmaceutique, a déclaré Isabelle Adenot, Président du Conseil national de l’Ordre des pharmaciens (CNOP). Après avoir changé d’hébergeur sans discontinuité de service, nous avons déployé le DP dans les établissements de santé et vers d’autres acteurs du système de santé. De grands pas en faveur de la coordination ville-hôpital et entre professionnels de santé ont ainsi été franchis ». Trois nouvelles fonctionnalités sont venues s’ajouter aux outils déjà proposés : l’accès expérimental au DP par des praticiens hospitaliers d’établissements de santé, le lancement du DP-Ruptures qui permet la diffusion d’informations sur les ruptures d’approvisionnement de médicaments à usage humain, et l’accès aux informations issues de la base de données anonymes du DP, pour des raisons de santé publique, par les autorités sanitaires autorisées par la loi. Le coût de la mise en œuvre du DP a été pour l’année 2013 de 4, 3 millions d’euros.

Catégories : En brefPar Publié le : 01 août 20141 min de lecture

Partagez cet article

Laisser un commentaire