23 juin 2016

A moins d’un an de l’élection présidentielle, l’association des Laboratoires internationaux de recherche (LIR) et l’institut Ipsos publient un sondage sur les attentes des Français en matière de système de santé.

  • 1er constat : les français considèrent la situation préoccupante en matière d’accès aux soins. Près de 85% d’entre eux s’alarment des délais d’obtention de rendez-vous avec un médecin spécialiste et 76% sont préoccupés par les délais relatifs aux examens (IRM, scanner…). Enfin, 63% d’entre eux considèrent que l’accessibilité à un médecin généraliste le soir et le week-end s’est détériorée.
  • 2nd constat : les français sont pessimistes sur la prise en charge de la santé de leur enfants : 55 % d’entre eux estiment que leurs enfants seront moins bien soignés qu’eux-mêmes dans les dix prochaines années.
  • 3ème constat : les français souhaitent que la santé soit davantage valoriser dans le débat électoral : 89% des sondés déplorent la place insuffisante de la santé durant cette période pré-électorale. 69% espèrent que des réformes seront engagées lors du prochain mandat présidentiel.
  • 4ème constat : Afin d’améliorer l’accès aux soins, les français sont favorables à la délégations de certaines missions : 70 % des personnes interrogées sont prêts à accepter que le pharmacien substitue un médicament princeps par un générique chaque fois que c’est possible, et 61 % à être soignés pour des « problèmes de santé bénins par leur pharmacien qui serait autorisé à faire une consultation et une prescription ».
  • 5ème constat : des français plus motivés par l’utilisation d’application dans le domaine de la e-santé. En effet, plus d’un Français sur deux est prêt à s’y mettre pour faciliter la collecte à distance et l’interprétation des données par le médecin (64 %) et pour améliorer l’observance avec les rappels de prise de traitement (52 %). Trois quarts des participants sont favorables au partage de leurs données de santé avec les praticiens qui les suivent. Enfin, près de 70 % des Français sont prêts à téléphoner ou échanger par mail pour leur suivi.
Catégories : Activité de l'officinePar Publié le : 23 juin 20161,8 min de lecture

Partagez cet article

Laisser un commentaire