22 mai 2018

En France, près de 60 % de la population consulte leur pharmacien avant d’aller voir leur médecin traitant. Un réflexe surtout pour les jeunes et les femmes mais beaucoup moins courant chez les plus de 65 ans.

Les personnes souffrant d’une affection de longue durée, sont particulièrement nombreuses à estimer que les titulaires d’officine peuvent occuper une place plus importante dans leur prise en charge au quotidien.
Parmi les actions concrètes, on note, les bilans de médication citée à 75 %, un chiffre important, de plus 70 % des français sont pour la prescription par les pharmaciens.

Les principaux intéressés, sont d’ailleurs favorable à un élargissement de leur rôle. En effet, ils sont 96 % à être pour un suivi sanitaire des malades.

En revanche, il existe un point de désaccord : la délivrance des médicaments à l’unité. Les patients y voient un moyen de limiter le gaspillage, tandis que les pharmaciens l’assimilent à une augmentation de la charge de travail.

Sources :
https://www.lelynx.fr/mutuellesante/medecine/organisme/portrait/pharmacien/elargissement-role-pharmacien/
http://www.e-sante.fr/pour-leurs-soins-les-francais-veulent-impliquer-plus-le-pharmacien/breve/615521
https://m.20minutes.fr/amp/a/2231863?__twitter_impression=true

 

Catégories : Activité de l'officinePar Publié le : 22 mai 20181 min de lecture

Partagez cet article

Laisser un commentaire