9 février 2022

Comment définir la télésanté ?

La télésanté permet au personnel paramédical ou à un pharmacien d’accompagner un patient et de le suivre à distance grâce au numérique. La télésanté est composée de deux domaines. Tout d’abord on trouve la télémédecine, mise en place pour les activités réalisées à distance par un professionnel médical (médecin, sage-femme, chirurgien-dentiste). Le deuxième domaine est le télé soin. Ce dernier concerne également des activités réalisées à distance, mais cette fois-ci par un professionnel paramédical ou un pharmacien. A l’origine, le télésoin ne concernait que quelques professions du domaine paramédical et n’était pas très rependu. Le confinement des citoyens français durant la pandémie du Covid-19 a entrainé l’élargissement de cette pratique afin de répondre à plusieurs objectifs.

Comment se déroule le télésoin au sein des officines ? 

 Comme évoqué précédemment, le télésoin pour les pharmaciens a été mis en place dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire. Ce dernier comprend des actions d’accompagnement ainsi que des bilans partagés de médication. Parmi ces actions, on trouve l’échange entre un pharmacien et un patient après que de ce dernier ait consulté un médecin. Le pharmacien réceptionne l’ordonnance de la part du médecin, les médicaments sont disposés puis sont par la suite livrés au domicile du patient. Dans ce type de cas, le pharmacien peut donner à distance les explications sur la prise de traitement et y ajouter ses conseils.

Quelles en sont les règles ?

Le télésoin n’exclut pas certaines règles à son bon fonctionnement :

  • Les mineurs doivent être accompagnés d’un des parents majeurs ou d’un majeur autorisé
  • Il doit s’effectuer par vidéotransmission
  • Les patients en perte d’autonomie doivent être accompagnés d’un aidant
  • La pertinence du recours au télésoin doit être déterminé au préalable par le professionnel
  • Le télésoin doit respecter le secret professionnel
  • Il n’est pas autorisé de réaliser une consultation à distance d’un patient sans l’avoir rencontrer au préalable

Une trace de la consultation visuelle doit être conservée. En effet, le compte rendu ainsi que les échanges, actes, prescriptions, identité du pharmacien, date et heures doivent être inscrit dans le dossier du patient, notamment son DMP (dossier médical partagée).

De plus, il est obligatoire que les outils numériques utilisés pour le télésoin soient conformes aux cadres juridiques relatifs aux données de santés. Les tarifs des activités de télésoin sont les même que ceux fixés pour les activités similaires mettant physiquement en présence le professionnel de santé et le patient : ces derniers ne peuvent pas les dépasser.

Le marché de la télé santé, ça donne quoi ?

Avant la pandémie et le premier confinement, seulement 0.1% des consultations se déroulaient à distance via le numérique. Lors du confinement, ce chiffre a atteint les 45% et s’est aujourd’hui stabilisé aux alentours de 15%. Nous pouvons donc penser que la téléconsultation continuera d’exister après la pandémie. Ces hauts chiffres ont attiré de plus en plus de médecin mais également des pharmaciens. En effet, Donatien le Liepvre, strategic projet manager chez Qare a fait part que le nombre de téléconsultations réalisées en officine sur leur plateforme a été multiplié par 5. Les installations de téléconsultations ont aussi fortement augmenté en passant de 50 pharmacies en octobre 2019 à plus d’une centaine aujourd’hui.

A l’avenir, certains souhaiteraient continuer à développer le télésoin, notamment pour les séniors. En effet, en moyenne 85% des seniors souhaiteraient vieillir à leur domicile. Nous pouvons donc en conclure que le potentiel de croissance de cette activité est non négligeable.

Pour conclure, le télésoin n’était pas d’actualité avant la pandémie, beaucoup de médecins et personnels médicales étaient réticents à son sujet. Cependant, cette activité a su se développer et trouver son utilité. La mise en place du télésoin a permis de lutter contre le renoncement des soins de la part de certaines personnes durant la crise sanitaire du Covid-19, ce qui est non négligeable.

Sources :

Les pharmaciens de France : Du télésoin à l’officine | Le Pharmacien de France – Magazine

MACSF : Le télésoin devient pérenne pour les paramédicaux et pharmaciens – MACSF

Solidarité Santé Gouv : La télésanté – Ministère des Solidarités et de la Santé (solidarites-sante.gouv.fr)

Catégories : Actualités, Informations, Vie du pharmacienPar Publié le : 09 février 20224,1 min de lecture

Partagez cet article

Laisser un commentaire