17 décembre 2016

A quel moment les pharmaciens font appel à vos services ?

 

Les pharmaciens font appel à CONSEILS ASSOCIÉS généralement quand ils ont un projet de travaux, transfert ou fusion. Nous les accompagnons alors sur la stratégie merchandising à mettre en place. Ils nous sollicitent aussi quand ils s’interrogent sur leur merchandising, la rentabilité de leurs gammes ou leur référencement.

 

Lors de ces demandes, quel est l’outil que vous leur proposez ?

 

Nous proposons systématiquement un audit de rentabilité. Cela nous permet de mesurer la rentabilité des différents univers, d’identifier les gammes qui fonctionnent le mieux, de travailler le stock afin de réduire l’impact de celui-ci sur la trésorerie.

L’audit de rentabilité est très utile pour prendre des décisions concernant le référencement, le déréférencement ou l’ajustement des gammes mais aussi pour mieux négocier les achats.

 

Et, après, en fonction des situations, quel est le suivi que vous proposez au pharmacien ? 

Une fois les résultats de l’audit obtenus, nous définissons, avec le pharmacien un plan d’action pour chaque gamme. Nous proposerons alors une stratégie merchandising adaptée à la situation.

Pour accompagner le titulaire dans la mise en place des changements et pour l’aider à dynamiser son espace de vente, nous proposons un suivi-coaching sur l’année. L’objectif est de maintenir un merchandising performant et de mettre en place un calendrier d’animations propre à l’officine. Chaque campagne d’animation est, bien entendu, suivie d’un bilan afin d’identifier la rentabilité de celle-ci.

L’audit de rentabilité ainsi que les résultats chiffrés des mises en avant permettent au pharmacien d’avoir des éléments concrets quand il négocie avec les laboratoires.

 

Quels seraient les 3 conseils que vous pourriez donner à un pharmacien pour l’aider à mieux gérer son merchandising et son potentiel de croissance ?

 

Le 1er conseil que nous donnerions c’est de préparer ses rendez-vous avec les laboratoires. Il est indispensable de prendre un temps pour observer de près les chiffres, identifier les leaders d’une gamme, regarder les rotations, les stocks. Avec ce travail, le pharmacien aura une idée très précise de ce qu’il attend du rendez-vous et pourra être dans de meilleures dispositions pour négocier.

Notre 2nd conseils, sera de demander à chaque laboratoire, pendant l’entretien, le plan média des 6 prochains mois. Cette information est indispensable pour définir les mises en avant et promotions à mettre en place.

Enfin, le dernier conseil, est de toujours faire un bilan chiffré des animations et mises en avant réalisées afin de mesurer l’impact et les performances de celles-ci.

 

Conseils-Associés : http://www.conseils-associes.fr/

 

Catégories : Activité de l'officine, Vie du pharmacienPar Publié le : 17 décembre 20162,4 min de lecture

Partagez cet article

Laisser un commentaire