9 avril 2016

À partir du 27 mars prochain, les prescriptions médicales dans tout l’État de New York seront dématérialisées. Finies les ordonnances papier ! Les prescriptions seront rédigées électroniquement et envoyées directement à la pharmacie désignée par le patient. Le but recherché est de mettre fin aux abus de prescription d’opiacés, en empêchant notamment les patients de modifier le nombre de comprimés qui leur est prescrit, mais aussi en évitant les erreurs d’interprétation et de lecture d’ordonnances écrites manuellement par les médecins. Même si cette reforme semble être très intéressante pour facilité la transmission des informations, plusieurs failles ont déjà été révélées des hôpitaux new-yorkais notamment l’absence de médicaments prescrits dans la pharmacie sélectionnée par le patient. Ce qui oblige ce dernier a retourné voir le médecin pour modifié l’ordonnance.

Et il n’est pas question de tergiverser puisque la loi I-Stop* de 2013 prévoit une série de sanctions au civil et au pénal pour les médecins qui ne se conformeraient pas à la e-prescription, avec des amendes, voire des peines d’emprisonnement.

*I-Stop : Internet system for tracking over-prescription (système internet pour le suivi des abus de prescription).

Catégories : Activité de l'officinePar Publié le : 09 avril 20161,1 min de lecture

Partagez cet article

Laisser un commentaire