22 décembre 2018

Le décret du 30/7/18 précise que toute demande de création, transfert ou regroupement d’officines doit passer par le Directeur Général de l’ARS (Agence Régionale de Santé) du lieu en question.

Cela vient confirmer l’ordonnance du 03/01/18 sur laquelle Pharexcel s’était exprimé.

  • Ce décret se propose d’assurer l’approvisionnement d’une commune en médicaments par un rééquilibrage du réseau officinal entre les zones plus denses et celles moins denses.
  • Ce décret renforce surtout les pouvoirs de l’ARS au niveau régional.

 

On peut donc formuler l’espoir que les ARS seront motivées pour restructurer le réseau avec pragmatisme et bon sens, et que le jeu de pouvoir entre les syndicats de tous bords, les CROPs (Conseil Régional de l’Ordre des Pharmaciens) et les communes ne viendra pas nuire à l’intérêt général et tuer des projets légitimes.

Catégories : En brefPar Publié le : 22 décembre 20180.8 min de lecture

Partagez cet article

Laisser un commentaire