Avis d’Expert : Xavier Leroux – Le Cèdre, Délégué régional Bretagne, Pays de Loire & Normandie

Réaliser des économies en mutualisant vos achats non stratégiques

Présentation

« Notre métier est simple : accompagner les entreprises dans l’optimisation de leurs frais généraux pas le biais de la mutualisation d’achats. Nous avons 9600 clients. Nous travaillons sur deux axes : les conditions tarifaires et les conditions contractuelles (le délai des paiements, le délai d’intervention…). Les acheteurs sont des spécialistes des achats sur lesquels ils interviennent. »

Intérêts

« Le premier intérêt est de faire des économies tout en restant indépendant : le client choisit le fournisseur, les produits et il traite en direct avec lui. Le deuxième intérêt est de gagner du temps : Le Cèdre assure la négociation avec les fournisseurs, l’analyse et le suivi quotidien. Le troisième intérêt est de se rassurer. Les contrats sont négociés avec les fournisseurs, par Le Cèdre. Nous régulons les rapports de force avec les fournisseurs internationaux. »

Exemple

« Nous avons à cœur de prouver en amont les économies réalisées avec Le Cèdre, c’est pourquoi nous demandons aux entreprises de nous fournir leurs factures pour estimer leurs économies. Nous avons une pharmacie dans le Maine-et-Loire référencée parmi nos clients. Nous avons pu lui faire économiser 50,2% sur la maintenance de sa porte automatique, 39,7% sur les fournitures de bureau et cartouches d’encres à impression, 30,5% sur la téléphonie, 47,4% sur les vérifications règlementaires et 42% sur les extincteurs. Ce qui fait un total moyen d’économies de 49%. »

https://www.lecedre.fr/

 

Quelques chiffres

La part des charges externes dans le chiffre d’affaires total des officines est à la hausse : une augmentation de 2,42% entre 2018 et 2019. Elles représentaient 5,18% du chiffre d’affaires global en 2019.

L’augmentation de la part des charges externes est surtout importante dans les zones urbaines : +3,4% entre 2018 et 2019. Dans les centres commerciaux, la variation de la part des charges externes était de +2,44%, +1,87% dans les gros bourgs et +1,69% dans les zones rurales.

La part des charges externes a surtout augmenté pour les pharmacies dont le chiffre d’affaires est supérieur à 4 000 000 d’euros : +5,52%.

En ce qui concerne le loyer, la part de ce dernier dans le chiffre d’affaires global des pharmacies a également augmenté : +3,42% entre 2018 et 2019. Il représentait 1,43% du chiffre d’affaires en 2019 et 1/3 du montant total des frais généraux. Le loyer est une charge financière qui varie selon le type d’implantation. C’est toujours en zone urbaine que la part du loyer a le plus augmenté en une année : +4,01%. Dans les centres commerciaux, l’augmentation de cette part était de 3,67%, +3,23% dans les gros bourgs et +2,73% dans les zones rurales. Pour les pharmacies réalisant plus de 4 000 000 de chiffre d’affaires à l’année, la part du loyer a connu une croissance de +6,33% entre 2018 et 2019.

 

Dernière Minute : « Le-cedre-finance-éthique-est-reconnu-entreprise-solidaire-dutilite-sociale-esus »

 

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *