RETOUR SUR PHARMAGORAPLUS 2018

Un salon en pleine évolution, qui reste un incontournable du secteur

 

PharmagoraPlus se veut depuis longtemps l’événement incontournable de la pharmacie en France avec 330 exposants et plus de 11 000 participants sur les 2 jours.

Revenons sur l’édition 2018 à travers les témoignages de professionnels de la pharmacie, visiteurs ou exposants : pharmacien, média, et cabinet de conseil.

 

Entretenir sa relation partenaires et prospecter de nouveaux clients : les principales attentes des professionnels de la pharmacie vis-à-vis de PharmagoraPlus

Le salon PharmagoraPlus est vu comme l’occasion de revoir ou de rencontrer les nombreux professionnels de l’écosystème de la pharmacie : experts comptables, transactionnaires, formateurs, agenceurs, mais aussi les groupements de pharmaciens ou encore la presse professionnelle spécialisée.

C’est donc l’occasion de revoir ses clients, et d’entretenir la relation, mais aussi de faire de nouveaux contacts et de prospecter de nouveaux clients.

C’est également l’endroit où l’on peut voir ou revoir ses pairs ou partenaires afin d’échanger et de partager, par exemple avec des pharmaciens titulaires d’autres secteurs.

En tant qu’exposant, le salon est bien sûr l’occasion de développer sa notoriété en tant qu’acteur professionnel de la pharmacie, que ce soit en tant qu’agenceur, groupement ou encore média.

Enfin, avec un panel de 100 conférences, débats et tables rondes animées par plus de 200 experts, le salon est l’occasion de se former et s’informer sur des grands thèmes consacrés à la profession, à la gestion, aux aires thérapeutiques, ou encore aux nouvelles technologies et à l’innovation. Le salon permet de trouver de nouveaux produits et concepts innovants.

 

Une fréquentation difficile à évaluer

Si les professionnels interrogés ont des difficultés à évaluer la fréquentation de cette 33 édition du salon, la tendance serait jugée à la baisse, notamment impactée par la grève de la SNCF.

 

Des visiteurs internationaux de plus en plus nombreux

Si la majorité du public est toujours constituée de pharmaciens titulaires, on note une augmentation significative d’acteurs étrangers et notamment anglo-saxons.

 

Un salon qui s’internationalise

Avec toute une partie du salon dédiée à l’export, et des acteurs anglo-saxons de plus en plus nombreux, on note une orientation internationale de PharmagoraPlus depuis quelques années. La reprise du salon par le groupe anglo-saxon CloserStill Media en 2015 y serait-il pour quelque chose ?

La présence de nombreuses start-ups et des sujets sur la e-santé sont également à noter.

Enfin, le salon est grandement axé sur les laboratoires, lui donnant une forte tonalité produits et donc « commerçante » ; au détriment de sujets autour du métier de pharmacien et de sa mutation en cours ?

 

PharmagoraPlus : un salon qui reste un incontournable du secteur

Le nombre d’exposants et les moyens financiers déployés en font toujours le salon le plus important de la pharmacie. Les autres salons sont davantage à l’initiative de syndicats et de groupements, orientés sur des sujets plus techniques.

De par les exposants présents et les sujets traités, PharmagoraPlus est davantage vu comme un salon pour des pharmaciens déjà titulaires que pour des pharmaciens en recherche d’installation.

 

Nos sincères remerciements pour leur retour d’expériences à : Mr Jean-Benoît Claudel (Le Moniteur) – exposant, Mr Christophe Valtaud (PHAREXCEL) – visiteur, et Mr Pierre Nahan (Assistant pharmacien) – visiteur.

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *