Edito Newsletter N°46 – Antoine Garnier

On a enfin un président, une ministre de la santé. Bien que leurs intentions ne soient pas limpides sur la pharmacie, les rencontres avec les représentants de l’officine ont permis de rassurer les titulaires. Et comme par miracle, l’inertie ambiante depuis 6 mois s’est transformée tout d’un coup en un sentiment d’urgence absolue de « faire ». On a le sentiment qu’un cap va être maintenant donné offrant enfin la visibilité nécessaire au bon pilotage de toute entreprise.

L’urgence a du bon car elle incite à la décision mais prendre des décisions sans critères clairs, sans s’être posé les bonnes questions en amont peut nuire à votre projet. À travers son portefeuille d’études, PHAREXCEL répond à vos questions et vous aide à identifier les points de vigilances, les seuils de réalisation, les conditions de faisabilité,… n’hésitez pas à nous contacter pour vous accompagner dans vos projets.

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *