Anticipez votre retraite pour mieux la vivre !

Une retraite, ça se prépare ! Sans doute plus tôt que vous ne l’imaginez… Ce n’est pas en fin de carrière, une fois arrivé au pied du mur, que vous devez vous poser les bonnes questions. Pour nous, le fait d’anticiper ce départ permet de le préparer sereinement afin de l’optimiser. Dans ce nouvel article, nous abordons les raisons qui vous permettront, à ce tournant de votre vie, de prendre conscience des problèmes a résoudre et surtout de vous inciter à choisir le bon moment pour le faire.

 

Un contexte démographique et économique compliqué

  • Une population de pharmaciens vieillissante

Le dernier rapport de l’Ordre des Pharmaciens confirme une augmentation très nette de l’âge moyen des titulaires dans les officines. Chaque année, 600 nouveaux pharmaciens dépassent l’âge auquel ils peuvent légalement faire valoir leurs droits à la retraite(65 et bientôt 67). Ce phénomène devrait s’accélérer dans les prochaines années .Il est responsable de la bascule du marché ou l’offre est devenue beaucoup plus importante que la demande. Ce qui n’était pas le cas quand les titulaires concernés se sont installés.

  • concernant l’offre :

Le contexte économique et la restructuration du réseau ont affaibli certaines pharmacies qui ont perdu des parts de marché, avec une perspective de prix de cession à la baisse et un départ retardé. Le fait d’anticiper ce moment peut permettre de résoudre cette problématique et de céder le moment voulu . Nous rencontrons aujourd’hui beaucoup de titulaires exerçant dans des fonds difficiles à vendre car ils n’ont pas pris conscience de ce virage stratégique incontournable. Ils vivent actuellement en inadéquation avec la logique du marché, ce qui génère beaucoup de stress.

  • Concernant la demande :

Sachant que la demande est beaucoup moins importante que l’offre, et que les attentes et les valeurs de la génération Y, née entre le début des années 80 et le milieu des années 90, ne correspondent plus aux exigences du métier vécues par les cédants ; la mise à niveau de l’outil de travail afin de le rendre le plus attractif possible dans la perspective d’une cession paraît indispensable.

 

3 facteurs qui conduisent à préparer son départ à la retraite

92 % des Français se déclarent inquiets pour l’avenir du système national des retraites (1) et donc s’interrogent sur les conditions financières dans lesquelles ils vont vivre après avoir cessé leur activité. Il convient d’anticiper et de vous poser les bonnes questions. Le monde de l’officine évolue très vite , le dynamisme et la fluidité du marché de la transaction se complexifient , toutes raisons pour que vous soyez en possession des bons éléments de réflexion pour prendre les bonnes décisions.

 

Plusieurs facteurs conduisent à anticiper un départ à la retraite :

  • Des raisons personnelles :

Une santé un peu plus fragile, des conditions de travail qui commencent à être plus difficiles à vivre, un besoin de transmettre à un moment donné à un de ses enfants, une fiscalité privée… autant de raisons personnelles qui peuvent vous motiver à céder. En 2013, 39% des français interrogés lors d’une enquête réalisée par la CNAV (Caisse nationale d’assurance vieillesse), la Drees (Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques), la Dss (Direction de la sécurité sociale) et le Cor (Conseil d’orientation des retraites) répondent être partis à la retraite à cause de problèmes de santé.

  • Des raisons professionnelles :

Je souhaite partir à la retraite mais ai-je un adjoint ou à acteur extérieur pour transmettre ma pharmacie dans les meilleures conditions ? Ai-je besoin de faire des investissements avant de céder mon officine afin, justement, de mieux la vendre ? Autant de questions qu’il vaut mieux se poser quelques années avant le départ à la retraite.

  • Des raisons extérieures :

Une pression accrue a cause de changements importants dans les pharmacies concurrentes , une clientèle plus volatile, une réglementation de la fiscalité qui évolue… sont autant de raisons qu’il faudra analyser pour vous accompagner dans votre réflexion et anticiper votre départ à la retraite.

 

Notre équipe vous propose une étude prospective sur mesure afin d’identifier tous les scénarios possibles et optimiser les objectifs pour le cédant. Quand penser à nous contacter ? En fonction de la date à laquelle vous pensez transmettre votre officine, nous vous conseillons de commencer à prendre contact avec nos collaborateurs 3 à 5 ans avant. Un laps de temps suffisant qui permet de ne pas subir son départ mais au contraire de le vivre aux mieux.

Dans ce contexte difficile où les officines à vendre sont plus nombreuses que les pharmaciens qui désirent les acheter et qui, en plus, peuvent souffrir d’une diminution de leur attractivité, notre équipe vous propose des études prospectives qui analyseront tous les types de scénarios pouvant se présenter en adéquation avec vos souhaits.

 

(1) www.lefigaro.fr/conjoncture/2015/06/21/20002-20150621ARTFIG00134-92-des-francais-inquiets-pour-l-avenir-des-retraites.php

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *