Analyser sa zone de chalandise : un outil de prise de décision !

Les pharmacies qui réussissent sont celles qui ont choisi le bon positionnement en terme de prix, de services mais aussi en terme géographique. Déterminer et analyser sa zone de chalandise est un outil marketing qui permet au pharmacien d’optimiser et de sécuriser l’implantation de son officine. Pour une officine déjà implantée, cette méthode offre la possibilité de mieux connaître son environnement, et d’évaluer l’adéquation de son positionnement marketing avec les besoins de ses patients. A travers une étude indépendante et complète, l’équipe de PharExcel se charge d’étudier votre zone de chalandise, de vous apporter une photographie de votre environnement et, en fonction, vous apporter des éléments de réponse afin d’avancer dans vos projets.

 

1 – Qu’est ce qu’une zone de chalandise pour une officine ?
La zone de chalandise correspond à la zone d’attraction de l’officine, c’est la zone où sont regroupé la majorité des clients de la pharmacie. On distingue trois sous-zones :

  • La zone primaire : c’est la zone principale, où sont regroupés les clients les plus fidèles, car les plus proches.
  • La zone secondaire : il s’agit du marché concurrentiel, l’attraction de l’officine est encore forte.
  • Et la zone tertiaire : c’est le marché de développement, l’offre doit être plus intéressante que celle des concurrents.

 

2 – Pourquoi est-il important pour le pharmacien de bien déterminer et bien connaître sa zone de chalandise ?

L’étude de la zone de chalandise permet au pharmacien de déterminer quelle est la zone d’attraction de son officine et où réside sa clientèle. Cela permet, entre autres, d’ajuster son offre de service et de définir son ou ses avantages concurrentiels.

 

3 – Quelles sont les différentes méthodes que vous proposez aux pharmaciens pour analyser leur zone de chalandise ?

Tout d’abord, il y a une distinction entre zones de chalandise rurale et urbaine. Afin d’être le plus précis, nous tenons compte de plusieurs paramètres :

  • La zone isochrone : qui correspond à la distance en terme de temps à l’officine.
  • La zone client : représentée par la géolocalisation des points clients, si l’on dispose de la base de donnée interne.
  • La zone cible de consommation : représente un ou des avantages produits ou services permettant à l’officine d’élargir sa zone de chalandise pour cette spécificité.
  • Ou encore les zones concurrentielles, prescripteurs ou commerces.

4 – 1er cas : Un pharmacien souhaite s’installer. Comment allez-vous l’accompagner dans sa démarche pour identifier le meilleur emplacement ?

Pour installer un pharmacien, dans le cadre d’un transfert, nous devons tout d’abord tenir compte des critères de l’ARS. L’étude de l’environnement nous permettra de définir quelles sont les zones les plus propices à l’exploitation d’officine, en tenant compte de la structure de l’environnement commercial et médicale. Et ainsi pouvoir définir les zones les plus accessibles et les plus visibles.

Avant l’ouverture cela permet donc de définir le site d’implantation et la taille de l’officine adaptée au projet ainsi qu’une évaluation du chiffre d’affaires prévisionnel.
5 – 2ème cas : Un pharmacien déjà installé depuis quelques années souhaite développer sa pharmacie avec de nouveaux services. Pourquoi l’étude de votre zone de chalandise pourra lui apporter des informations dans son projet ?

Acquérir de nouveaux services, peut permettre à une pharmacie d’obtenir un ou des avantages concurrentiels et d’élargir sa zone de chalandise. L’étude de sa zone d’attraction actuelle, permettra au pharmacien de savoir où se situe sa clientèle et quelles sont ses habitudes d’achat. Également de comparer sa clientèle existante à la clientèle résidente sur sa zone de chalandise, pour étudier les potentiels. Et enfin, par l’analyse de la concurrence, de définir quels sont les opportunités de développement pour aller chercher des parts de marché sur de nouveaux services ou sur une clientèle nouvelle.

 

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *